This is my archive

Livret 12 pages rédigé par l’équipe salariée du GAB du Tarn à partir d’un travail biblio, d’enquêtes dans les fermes en maraîchage biologique du Tarn, et de calculs pour faciliter le dimensionnement et l’estimation du prix de revient de différents modes de stockage (dont notamment chambres froides et  chambres tempérées avec différents systèmes constructifs).

  • en version web (3 MO) téléchargeable ici
  • en version haute définition (9 MO) téléchargeable via le lien vers le wiki du GAB du Tarn

Le Guide de la Distribution de produits bio en Occitanie et Nouvelle-Aquitaine

INTERBIO Nouvelle-Aquitaine et INTERBIO Occitanie se sont associés pour publier ce guide destiné aux entreprises de transformation, aux coopératives et aux producteurs bio de leurs deux régions. Bien plus qu’une simple présentation des principaux distributeurs implantés en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine, ce guide précise également les méthodes de référencement de chacun, afin de faciliter les partenariats commerciaux entre les acteurs de la filière bio. Cette première édition recense les réseaux bio spécialisés, les grossistes bio régionaux, les distributeurs de la GMS généralistes, ainsi que les acteurs du e-commerce. Chaque fiche présente les informations suivantes de manière synthétique :

– La présentation du réseau, de l’entreprise et de ses spécificités ;
– La qualification de l’offre ;
– L’organisation logistique du réseau ;
– Le référencement : parcours de référencement, cahier des charges … ;
– Les contacts.

Ce guide comprend aussi des informations sur le panorama de la distribution des produits bio en France et les tendances de marché, ainsi qu’une fiche thématique sur le vrac

Les Bios du Gers ont proposé en juin 2022 une rencontre viticulture afin d’échanger sur la
conduite de la vigne en Agriculture biologique et de proposer un temps d’échange sur la vinification
avec des levures indigènes notamment grâce au retour d’expérience du domaine d’entras.

Ce compte-rendu reprend, après une rapide description du domaine, les échanges qui ont eu lieu ce jour là.

Ce document est un recueil de pratiques boulangères collectées en Occitanie et des
résultats d’analyses menées dans le cadre du projet “Gluten, mythe ou réalité”. Il a pour objectif de rassembler les différents éléments
dont nous disposons sur la panification au levain naturel à faible intrants, les différentes étapes de panification, le choix des matières
premières, l’équipement du fournil et la commercialisation des produits, dans le cas d’une création d’un atelier de boulangerie
paysanne.

Dans un contexte de demande croissante des consommateurs pour des produits transformés “naturels” et locaux d’une part et face au soutien des pouvoirs publics pour des investissements de transformation à la ferme et pour les Projets Alimentaires Territoriaux d’autre part, la transformation des céréales et leur valorisation en circuits courts représente une opportunité majeure pour les agriculteurs et les artisans.
Ce document a pour but de montrer les principaux points à prendre en compte pour la mise en œuvre d’un atelier de mouture dans une ferme pratiquant l’agriculture biologique.

Ces rapports reprennent les résultats de 4 années d’expérimentations menées par le CREABio sur l’évaluation de populations anciennes de blé tendre.
Les essais menés par le CREABio ont été composés de deux parties :
 Un essai analytique à blocs à 3 répétitions conduit en station d’expérimentation au
domaine de la Hourre à Auch dans le Gers dans lequel sont des populations actuellement cultivées en Occitanie
 Un suivi de parcelles d’un réseau de producteurs situé dans le Gers les Hautes-Pyrénées et la Haute-Garonne qui est animé par les Bios du Gers et le GAB65

Les rapports d’essais présentent les évaluations variétales qui ont été réalisées sur blé tendre de 2002 à 2020. Jusqu’en 2017 les évaluations ont été réalisées en conduite avec et sans fertilisation. L’abandon de la modalité fertilisation fait suite à une série d’essais qui montrent que la fertilisation n’est pas rentable en Occitanie.

Les variétés ont été évaluées sur leur composantes du rendements mais aussi sur leur profil sanitaire et leur capacité à être concurrentielles vis à vis des adventices. Les variétés ont été évaluées sur 2 années minimum et 3 au maximum.

Le projet SOLIBAM (Strategies for Organic and Low-input Integrated Breeding and Management) est un projet Européen coordonné par l’INRA avait pour objectif principal de développer la qualité, la diversité et la performance des cultures en agriculture biologique ou en situation de bas niveaux d’intrants. Il s’agit d’un programme de sélection variétale intégrant les pratiques agronomiques. Pour ce programme le CREABio travail en partenariat avec la commission grandes cultures de l’Institut Technique de l’Agriculture Biologique (ITAB).

Dans le cadre de ce programme, le CREABio avait pour mission d’évaluer 4 génotypes différents dans diverses conditions de milieu. Les variétés seront évalués vis-à-vis : de leur cycle végétatif (apparition des différents stades), de leur compétitivité vis-à-vis des adventices et de leurs performances agronomiques (tolérance aux maladies, composantes du rendement, rendement, teneur en protéine et alvéographe de Chopin).