This is my archive

La punaise verte, Nezara viridula, cause d'importants dégâts sur plusieurs cultures estivales: aubergines, tomates, poivrons, etc. Les producteurs d'aubergines sont particulièrement impactés car cette punaise pique les boutons floraux et les apex, ce qui impacte très négativement le rendement. En AB, les solutions disponibles sont limitées: les filets insect-proof semblent bien fonctionner mais représentent un investissement conséquent et les traitements insecticides ne sont pas homologués contre les punaises. La lutte biologique grâce à des parasitoïdes oophages semble prometteuse mais cette technique est très coûteuse à mettre en œuvre et les taux de parasitisme sont souvent décevants. Plusieurs études ont montré que les plantes relais, en fournissant un habitat et des ressources aux parasitoïdes, permettent d'augmenter significativement la durée de vie de ces auxiliaires et l'efficacité de parasitisme. Nous avons étudié l'effet de plantes relais (sarrasin) sur l'efficacité de la lutte biologique et les résultats sont prometteurs...