Centre de Ressources Documentaires Bio Occitanie

Bio Occitanie : la Bio, un engagement qui fait du bien !

Les Gabs et Civam Bio membres du Réseau Bio Occitanie sont heureux de vous accueillir dans leur centre de ressources. Retrouvez les ressources et les compétences pour vous accompagner dans cette belle aventure !

Rejoignez le groupement de votre département !

Aidez-nous à améliorer cet outil :

Répondre au questionnaire

Filtres

En 2023 s’est tenu le 13ème Colloque de l’Agriculture Biologique de Conservation organisé par les Bios du Gers. Une journée d’ouverture, d’échanges et de témoignages pour phosphorer ensemble sur les systèmes innovants, résilients et autonomes qui construisent l’agriculture de demain. En quelques années seulement, la question du carbone est devenue une question de société. En agriculture également, les questions liées au carbone, souvent accompagnées de réflexions autour du changement climatique, infusent et prennent de l’ampleur. L’agriculture est désignée comme à la fois un contributeur majeur aux émissions de gaz à effet de serre et comme un puits potentiel de carbone. De nombreux acteurs se sont mobilisés pour faire valoir ce potentiel stockage de carbone contre une rémunération supplémentaire pour l’agriculteur. Alors que le stockage du carbone dans les sols a été jusqu’ici plutôt considéré comme un « co-bénéfice » de pratiques agroécologiques, certains voudraient aujourd’hui en faire un objectif à part entière de la production agricole. Cette vision a-t-elle sa place dans le contexte actuel et pour des systèmes en agriculture biologique ? Ce document est une synthèse des interventions de cette 13ème édition du colloque de l’ABC, avec :
- Stockage de carbone dans les sols agricoles : potentiel, pratiques favorables et incertitudes, une conférence de Lionel ALLETTO
- Couverts végétaux et ABC dans le Gers, un témoignage de Benoit SERIN
- Rémunération carbone et AB, une conférence de Johanna MANTEAU
- Réflexions et actions pour plus de stockage de carbone, un témoignage de Jean-François LAGRAULA
- Bilans carbone et stockage en climat sec, un témoignage de Philippe ROBERT
- Un exemple de rémunération du carbone : le cas de Nataïs, un témoignage d’Eric FIGUREAU
- Table ronde : Rémunération du Carbone et AB quelles perspectives ?
L'Occitanie comptait quelque cinquante brasseries en 2010 et en accueille plus de 280 aujourd'hui, dont près de 80 qui produisent des bières certifiées AB. La tendance tend à renforcer l'approvisionnement local mais questionne les capacités de production et de transformation. C'est l'ensemble des acteurs qui sont appelés à s'investir dans la construction de micro-filières, de filières locales, régionales et biologiques
Dans un contexte de demande croissante des consommateurs pour des produits transformés “naturels” et locaux d’une part et face au soutien des pouvoirs publics pour des investissements de transformation à la ferme et pour les Projets Alimentaires Territoriaux d’autre part, la transformation des céréales et leur valorisation en circuits courts représente une opportunité majeure pour les agriculteurs et les artisans. Ce document a pour but de montrer les principaux points à prendre en compte pour la mise en œuvre d’un atelier de mouture dans une ferme pratiquant l’agriculture biologique.
Pendant de nombreuses années le CREABio a mis en place de nombreux essais variétés sur le soja avec et sans irrigation. Le but de ces essais, parfois menés uniquement sans irrigation étaient de déterminer d'une part les critères physiologiques de la performance sans irrigation et d'autres part de trouver des variétés de soja tolérantes à la conduite sans irrigation. Actuellement plusieurs critères explicatifs de la tolérance ont été identifié pour le sud ouest:
  • la hauteur d'insertion de la première gousse
  • La précocité variétale (avantage aux variétés tardives)
Néanmoins ces critères seuls ne permettent pas de prédire le comportement des variétés sans irrigation. L'évaluation spécifiquement sans irrigation est donc nécessaire pour trouver des variétés adapté a ce type de conduite.
Ce rapport présente les résultats de deux années d’expérimentations menées par le CREABio sur l’évaluation de variétés d’orges brassicoles. Les résultats des campagne 2020-2021 et 2021-2022 seront détaillés. Les rapports sont disponibles sur le site de la structure www.creabio.org. Les essais menés par le CREABio consistent en des essais analytiques à blocs à 3 répétitions conduit en station d’expérimentation au domaine de la Hourre à Auch dans le Gers dans lequel sont implantées de façon homogènes des populations.
La punaise verte, Nezara viridula, cause d'importants dégâts sur plusieurs cultures estivales: aubergines, tomates, poivrons, etc. Les producteurs d'aubergines sont particulièrement impactés car cette punaise pique les boutons floraux et les apex, ce qui impacte très négativement le rendement. En AB, les solutions disponibles sont limitées: les filets insect-proof semblent bien fonctionner mais représentent un investissement conséquent et les traitements insecticides ne sont pas homologués contre les punaises. La lutte biologique grâce à des parasitoïdes oophages semble prometteuse mais cette technique est très coûteuse à mettre en œuvre et les taux de parasitisme sont souvent décevants. Plusieurs études ont montré que les plantes relais, en fournissant un habitat et des ressources aux parasitoïdes, permettent d'augmenter significativement la durée de vie de ces auxiliaires et l'efficacité de parasitisme. Nous avons étudié l'effet de plantes relais (sarrasin) sur l'efficacité de la lutte biologique et les résultats sont prometteurs...  
Cette conférence a été organisée dans le cadre du projet de Vigne en Mer. Financé par la Fondation Carasso, il est porté par le Biocivam de l’Aude, en partenariat avec Arbres et Paysages 11 et L’Atelier Paysan. Ce projet débuté en Janvier 2023 pour une durée de 3 ans a pour but d’accompagner les viticulteurs et vignerons du littoral audois afin de trouver une solution au changement climatiques et à ses impacts sur la vigne.

Avec la participation de :

Pour aller plus loin :